Les contrôles douaniers pour les entreprises

Les contrôles douaniers pour les entreprises

Les contrôles douaniers sont au cœur du commerce international, assurant une circulation sécurisée et réglementée des marchandises à travers les frontières. Mis en place par l'Administration des douanes et accises, ces contrôles jouent un rôle important non seulement dans la sécurisation des chaînes d'approvisionnement mais aussi dans la protection des intérêts économiques, environnementaux et sanitaires des pays. Cet article explore la nature multidimensionnelle des contrôles douaniers, leur importance stratégique dans le maintien de l'ordre commercial global, et les défis qu'ils représentent dans un monde en constante évolution. En naviguant entre réglementations complexes et nécessité de facilitation du commerce, nous dévoilons comment ces procédures s'adaptent pour répondre aux exigences modernes du commerce international.

Comprendre les contrôles douaniers

Définition et importance

Les contrôles douaniers représentent un ensemble de procédures effectuées par les autorités douanières pour inspecter, réguler et surveiller les marchandises franchissant les frontières internationales. Ces contrôles sont cruciaux pour assurer que le commerce international se déroule selon les lois et réglementations en vigueur, garantissant ainsi une concurrence loyale, la protection des consommateurs et la sécurité des pays impliqués.

La pertinence des contrôles douaniers s'étend bien au-delà de la simple régulation du commerce; ils jouent un rôle déterminant dans la prévention du trafic illégal de drogues, d'armes, de contrefaçons et d'autres marchandises interdites. De plus, ces contrôles permettent de préserver la santé publique en empêchant l'entrée de produits dangereux ou non conformes aux normes sanitaires et phytosanitaires. Les contrôles douaniers sont donc essentiels pour maintenir la sécurité et l'intégrité du commerce mondial, protégeant ainsi les intérêts économiques et sociaux de chaque pays.

Objectifs fondamentaux

Les objectifs des contrôles douaniers sont multiples et touchent à divers aspects pour le bon fonctionnement des échanges internationaux et la protection des sociétés. Parmi ces objectifs, nous trouvons :

  • Protection de l'économie nationale : en régulant l'importation et l'exportation de marchandises, les contrôles douaniers permettent de protéger les industries locales contre la concurrence déloyale et de soutenir les politiques économiques nationales.
  • Sécurité publique : en filtrant l'entrée et la sortie des biens sur le territoire, les douanes jouent un rôle préventif contre les risques liés à la circulation de produits dangereux ou illégaux.
  • Collecte des revenus fiscaux : les droits de douane et les taxes sur les marchandises importées constituent une source importante de revenus pour l'État, finançant ainsi des services publics essentiels.
  • Application des politiques commerciales : à travers les contrôles douaniers, les pays mettent en œuvre des mesures de politique commerciale, telles que les quotas, les tarifs préférentiels et les sanctions économiques, pour réguler le commerce extérieur selon leurs intérêts stratégiques.

Les contrôles douaniers sont un pilier fondamental du système commercial international, veillant à l'équilibre entre la libre circulation des biens et la protection des intérêts nationaux et internationaux. Par leur action, ils contribuent à créer un environnement commercial sûr, prévisible et équitable pour tous les acteurs du commerce mondial.

Cadre réglementaire des contrôles douaniers

Législation de l'union européenne

La législation douanière de l'Union Européenne (UE) a été significativement influencée par des événements mondiaux marquants, notamment les attentats terroristes du début du XXIe siècle. En réponse à ces menaces pour la sécurité internationale, l'UE a renforcé ses contrôles douaniers par l'adoption de mesures visant à améliorer la sûreté et la sécurité des frontières extérieures de l'espace Schengen. Ces mesures incluent l'introduction de la déclaration sommaire d'entrée (ENS) avant l'arrivée des marchandises dans l'UE, ainsi que l'obligation pour les exportateurs de soumettre des données électroniques pour le suivi des marchandises. De telles initiatives soulignent l'engagement de l'UE à prévenir les activités illégales tout en facilitant le commerce légitime.

En outre, le statut d'Opérateur Économique Agréé (OEA) a été développé pour récompenser les entreprises qui respectent certaines normes de sécurité et de conformité. Ce statut offre des avantages tels que des contrôles douaniers réduits et un traitement prioritaire des marchandises, illustrant ainsi un équilibre entre la sécurisation de la chaîne d'approvisionnement et la fluidité du commerce international.

Impact des événements mondiaux

Le cadre législatif douanier de l'UE a également évolué en réponse à d'autres défis mondiaux, comme la pandémie de COVID-19 et les tensions commerciales croissantes. La pandémie a mis en évidence la nécessité de contrôles douaniers agiles capables de s'adapter à des circonstances changeantes, notamment en facilitant l'importation rapide de fournitures médicales essentielles. La réponse à la crise a inclus l'assouplissement temporaire de certains contrôles pour accélérer le mouvement des biens critiques.

Parallèlement, les tensions commerciales internationales ont conduit à une réévaluation des politiques douanières, avec un accent accru sur la protection des marchés intérieurs et la prévention du dumping. Cela s'est traduit par une application plus stricte des droits antidumping et des mesures de sauvegarde, démontrant comment le cadre réglementaire peut être ajusté pour protéger les intérêts économiques de l'UE face à des pratiques commerciales inéquitables.

Les objectifs stratégiques et multidimensionnels des contrôles douaniers

Les contrôles douaniers servent une gamme étendue d'objectifs vitaux pour le bon fonctionnement des échanges internationaux et la protection de la société. Allant de la sécurisation du fret à la garantie de la conformité fiscale, ces objectifs reflètent la complexité et l'importance des tâches assumées par les autorités douanières.

Sécurité du fret et prévention des risques

La sûreté et la sécurité du fret sont au premier plan des préoccupations douanières, avec des stratégies conçues pour barrer la route aux menaces potentielles. Les autorités mettent en œuvre des mesures rigoureuses pour détecter et prévenir le terrorisme, le trafic d'armes, et d'autres risques sécuritaires. L'analyse des risques, basée sur des données précises et l'intelligence artificielle, permet d'identifier les envois suspects avant même qu'ils n'atteignent la frontière. Ces procédures sont cruciales pour maintenir la chaîne d'approvisionnement mondiale à l'abri des perturbations tout en assurant la fluidité des échanges commerciaux légitimes.

Conformité fiscale et douanière

L'un des piliers des contrôles douaniers est d'assurer la conformité fiscale et douanière des marchandises traversant les frontières. Cela implique la vérification de l'exactitude des déclarations douanières, le calcul correct des droits de douane, et l'application des taxes appropriées sur les biens importés et exportés. Ces contrôles garantissent que les transactions commerciales respectent la législation en vigueur et que les revenus fiscaux dus sont correctement perçus, contribuant ainsi au financement des services publics et à l'équité économique.

Lutte contre le trafic illicite et la contrefaçon

Les autorités douanières jouent un rôle déterminant dans la lutte contre le trafic illicite et la contrefaçon. En surveillant étroitement les mouvements de marchandises, elles s'efforcent de prévenir le commerce illégal de drogues, de biens contrefaits, et d'autres articles prohibés. Les efforts déployés dans ce domaine protègent non seulement les droits de propriété intellectuelle et la santé publique mais renforcent également la sécurité nationale. Par ces actions, les douanes contribuent à établir un environnement commercial sain et fiable, essentiel pour la confiance des consommateurs et la prospérité économique.

Les produits et opérations sous surveillance

Les contrôles douaniers couvrent une vaste gamme de produits et d'opérations, reflétant la complexité et la diversité du commerce international. De la vérification des biens de consommation courante aux inspections d'équipements industriels spécialisés, l'étendue des marchandises contrôlées témoigne de l'engagement des autorités douanières à assurer la sécurité, la conformité et la protection économique.

Étendue des marchandises contrôlées

La diversité des produits soumis aux contrôles douaniers est immense, englobant pratiquement toutes les catégories de biens imaginables. Cela inclut les produits alimentaires, les médicaments, les vêtements, les jouets, les appareils électroniques, les machines, les composants industriels, et bien d'autres. Chaque catégorie de produits est soumise à des réglementations spécifiques qui peuvent varier en fonction de leur nature, de leur origine, de leur destination, et de leur utilisation prévue. Par exemple, les produits alimentaires et pharmaceutiques sont rigoureusement inspectés pour des questions de sécurité sanitaire, tandis que les équipements technologiques peuvent être examinés pour des considérations de propriété intellectuelle et de sécurité nationale. Cette approche exhaustive garantit que tous les aspects du commerce international sont surveillés pour le bien-être des consommateurs et l'intégrité économique des nations.

Contrôles accisiens spécifiques

Les contrôles accisiens représentent un aspect spécifique des procédures douanières, ciblant les produits soumis à accises comme l'alcool, le tabac, et les carburants. Ces produits, en raison de leur nature ou de leur impact sur la santé publique, sont soumis à des taxes supplémentaires et à des réglementations strictes. Les contrôles accisiens visent à assurer que ces biens soient correctement déclarés et taxés selon les taux applicables, pour prévenir la fraude fiscale et le commerce illégal. En plus des inspections habituelles, cela peut inclure la vérification de la documentation, l'analyse des chaînes d'approvisionnement, et l'examen des pratiques de production. Ces mesures spécifiques contribuent à protéger les recettes fiscales, tout en s'attaquant aux problèmes de santé publique associés à la consommation de ces produits.

Le processus de contrôle douanier

Le processus de contrôle douanier, à la fois rigoureux et essentiel, repose sur une combinaison de vérifications physiques et documentaires, ainsi que sur l'emploi de la technologie pour une efficacité et une précision accrues.

Déroulement des contrôles

Le processus de contrôle douanier dépend de la nature, de l'origine, de la destination des marchandises et du niveau de risque associé. La déclaration en douane est déposée au moment où les marchandises sont prêtes à être examinées physiquement par les douanes, juste au bureau frontière. Cette étape est cruciale pour initier l'examen des informations fournies, permettant aux autorités de s'assurer que les marchandises sont en accord avec les réglementations applicables.

Les inspections physiques, bien que non systématiques, sont déclenchées en fonction de critères spécifiques ou de suspicions particulières. Ces inspections peuvent impliquer l'examen direct des produits, le prélèvement d'échantillons pour des tests supplémentaires, ou l'utilisation d'équipements de scan pour une évaluation non intrusive. Parallèlement, les vérifications documentaires s'attachent à examiner les factures, les certificats d'origine, les licences d'importation/exportation, et tout autre document requis, pour authentifier les détails de l'envoi et s'assurer de la légalité de l'opération commerciale.

Les contrôles non physiques représentent un aspect essentiel du processus douanier, mettant en œuvre des vérifications approfondies des données et documents associés aux marchandises. Ces contrôles peuvent inclure l'analyse des déclarations en douane, des factures commerciales, des certificats d'origine, et d'autres documents pertinents pour s'assurer de la légitimité des opérations commerciales. L'objectif est de détecter d'éventuelles irrégularités ou fraudes sans avoir à procéder à une inspection physique des biens, ce qui permet de réduire les délais et d'optimiser les ressources.

Technologie et analyse de risque

L'utilisation de la technologie et des systèmes informatiques joue un rôle prépondérant dans l'optimisation des contrôles douaniers. Grâce à des bases de données globales et à des outils d'analyse de risque avancés, les autorités douanières peuvent évaluer efficacement le degré de risque associé à chaque envoi. Ces systèmes permettent d'identifier les cargaisons qui nécessitent une attention particulière, en se basant sur des critères comme les antécédents du transporteur, la nature des produits, les itinéraires commerciaux, et les tendances du commerce mondial.

L'intégration de l'intelligence artificielle et de l'apprentissage automatique dans ces processus renforce la capacité des douanes à prédire les risques potentiels, en améliorant la précision du ciblage des contrôles et en réduisant les délais de traitement. Cette approche basée sur le risque permet de concentrer les ressources sur les envois les plus susceptibles de contrevenir aux réglementations, tout en facilitant le passage des marchandises à faible risque.

Les 3 types de contrôles douaniers

1. Le contrôle documentaire : Au cœur de la régulation douanière

Au sein du spectre des contrôles douaniers, le contrôle documentaire se manifeste principalement sous deux formes : lors de la présentation initiale de la déclaration en douane et de manière rétroactive, connue sous le nom de contrôle a posteriori. Cette dualité permet aux autorités douanières d'exercer une surveillance continue et efficace des transactions commerciales traversant les frontières.

Le contrôle documentaire initial est le premier niveau de filtrage, où les documents accompagnant la déclaration en douane sont scrutés pour vérifier leur conformité aux réglementations en vigueur. Cette étape est cruciale pour prévenir tout écart réglementaire dès le début du processus d'importation ou d'exportation.

Le contrôle a posteriori (Ex-post ou ex-antes), quant à lui, représente une approche complémentaire, effectuée après que les marchandises ont été dédouanées. Cette procédure implique un examen rétrospectif des informations commerciales pertinentes fournies par les opérateurs économiques. L'objectif est d'audit les documents commerciaux, les dossiers financiers, l'inventaire physique, et d'autres éléments pertinents pour s'assurer que les opérations respectent pleinement les réglementations douanières. Cette analyse rétrospective est vitale pour mesurer l'adhérence des opérateurs aux normes et pour affiner les stratégies de gestion des risques des douanes.

Le contrôle a posteriori se distingue par son rôle dans l'amélioration continue du respect des réglementations. En évaluant le degré de conformité des opérateurs après le fait, les douanes peuvent ajuster leurs méthodes de surveillance et cibler de manière plus précise les risques potentiels. Cette méthode d'audit permet une allocation plus stratégique des ressources douanières et encourage les opérateurs à s'aligner volontairement sur les exigences réglementaires, favorisant ainsi un dédouanement plus rapide et plus fluide.

Reconnu pour son importance dans le renforcement des stratégies de gestion des risques douanières, le contrôle a posteriori a été formalisé au niveau international par l'adoption de directives spécifiques par l'Organisation Mondiale des Douanes (OMD). Ces directives visent à standardiser cette pratique d'audit, reflétant ainsi une approche moderne et efficace de la régulation douanière.

2. Le contrôle physique : Une étape critique pour la sécurité et la conformité

Le contrôle physique constitue le deuxième pilier essentiel des opérations de surveillance douanière. Ce type de contrôle intervient soit immédiatement après la présentation de la déclaration en douane, soit ultérieurement dans des circonstances spécifiques, comme au sein d'un entrepôt douanier pour les régimes particuliers. À travers ce processus, les autorités douanières procèdent à une inspection directe des marchandises pour s'assurer de leur conformité avec les informations déclarées et avec les réglementations en vigueur.

Au moment de la déclaration : Lorsque les marchandises sont présentées à la douane, le contrôle physique peut être déclenché en fonction de divers critères, tels que les résultats de l'analyse de risque ou des indications de non-conformité potentielle. Cette inspection directe permet aux agents douaniers de vérifier l'exactitude des informations fournies dans la déclaration, telles que la nature, la quantité et la valeur des produits.

Dans les entrepôts douaniers : Pour certaines catégories de marchandises placées sous régimes particuliers, les contrôles physiques peuvent avoir lieu dans des installations désignées, comme les entrepôts douaniers. Ces espaces sécurisés permettent le stockage temporaire des marchandises en attendant leur dédouanement final, offrant ainsi une occasion supplémentaire pour les douanes d'effectuer des vérifications détaillées en cas de nécessité.

Le contrôle physique est important non seulement pour prévenir les fraudes et les trafics illicites mais aussi pour protéger la santé publique et la sécurité. En examinant les marchandises de manière tangible, les douanes peuvent détecter les marchandises interdites, les contrefaçons, ou celles présentant des risques pour la santé et l'environnement. Cette étape permet également de s'assurer que toutes les taxes et droits de douane appropriés sont correctement évalués et perçus, contribuant ainsi au financement des services publics et à la protection de l'économie nationale.

Les contrôles physiques sont donc une composante indispensable des efforts déployés par les autorités douanières pour maintenir un commerce international sûr et équitable, en assurant que seules les marchandises conformes et légalement autorisées franchissent les frontières.

3. Contrôles sanitaires : Phytosanitaires et vétérinaires

Le troisième type essentiel de contrôles douaniers, crucial pour la protection de la santé publique et la sécurité environnementale, concerne les contrôles sanitaires. Ces inspections, qui se divisent en contrôles phytosanitaires et vétérinaires, sont impératives et doivent être effectuées avant le dépôt de la déclaration en douane, formant ainsi une condition préalable indispensable au processus de dédouanement des marchandises.

Contrôles phytosanitaires : Spécifiquement orientés vers les produits végétaux et agricoles, ces contrôles visent à prévenir l'introduction et la propagation d'organismes nuisibles. Ils jouent un rôle déterminant dans la protection des écosystèmes, des cultures et des forêts contre les insectes, maladies, et mauvaises herbes potentiellement destructrices. Les envois doivent se conformer aux normes internationales et nationales en matière de santé végétale, souvent attestées par des certificats phytosanitaires émis par le pays exportateur.

Contrôles vétérinaires : Ces inspections ciblent les produits d'origine animale pour prévenir la transmission de maladies contagieuses. En vérifiant la conformité des produits aux réglementations sanitaires, y compris la présence de résidus de médicaments vétérinaires ou de contaminants, ces contrôles assurent la sécurité des populations animales et humaines.

Cadre réglementaire européen : En vertu de la réglementation européenne, spécifiquement l'article 57 du règlement (UE) n° 2017/625, il est stipulé que les contrôles sanitaires et phytosanitaires sur les importations doivent s'effectuer au premier point d'entrée sur le territoire de l'Union européenne. Cette exigence assure que les marchandises respectent les standards européens élevés de santé et de sécurité dès leur arrivée, avant même toute considération pour un régime douanier spécifique.

Le programme des Opérateurs Économiques Agréés (OEA)

Le programme OEA se distingue comme une initiative majeure visant à renforcer la sécurité de la chaîne logistique internationale tout en accélérant les échanges commerciaux pour les entreprises conformes. Reconnu à l'échelle mondiale, il marque les entreprises qui atteignent des normes élevées en matière de sécurité et de conformité douanière.

Avantages pour les entreprises

L'obtention du statut OEA signale une réduction théorique des contrôles douaniers, une priorité dans le traitement des inspections nécessaires, et une reconnaissance internationale facilitant les échanges commerciaux mondiaux. Cela représente également un gage de qualité et de fiabilité, renforçant la position de l'entreprise dans la chaîne d'approvisionnement mondiale.

Critères et processus de certification

Pour devenir un OEA, les entreprises doivent démontrer une solide conformité aux réglementations douanières, une gestion rigoureuse des risques de sécurité, une solvabilité financière stable, et un engagement envers les normes élevées de gestion opérationnelle et de contrôle des enregistrements. Le processus exige une application détaillée et un audit par les autorités douanières pour vérifier la conformité avec ces critères.

Pour plus de détails sur le statut d'Opérateur Économique Agréé, y compris ses avantages, les critères à remplir, et le processus de certification, vous pouvez consulter notre article complet Tout savoir sur le statut d'Opérateur Économique Agréé (OEA) : avantages, critères et reconnaissance”

Enjeux et impact sur le commerce international

Les contrôles douaniers, bien qu'essentiels pour la sécurité et la régulation du commerce international, présentent un ensemble complexe d'enjeux pour les autorités et les acteurs économiques. L'équilibre entre la sécurité et la facilitation du commerce, ainsi que la navigation entre les défis et les opportunités, sont au cœur des préoccupations contemporaines du commerce mondial.

Équilibre sécurité-facilitation

Les autorités douanières sont constamment confrontées au défi de maintenir la sécurité des frontières et de la chaîne logistique internationale tout en promouvant un commerce fluide et sans entrave. Cet équilibre délicat nécessite l'adoption de stratégies qui permettent d'identifier et de minimiser les risques liés aux marchandises entrantes et sortantes, sans pour autant entraver le rythme rapide des échanges commerciaux internationaux. L'utilisation avancée de la technologie, comme les systèmes d'analyse de risque et les programmes de partenariat avec le secteur privé tels que le statut d'OEA, sont des exemples de la manière dont les douanes modernisent leurs approches pour atteindre cet équilibre. Par ces moyens, elles aspirent à une efficacité accrue, minimisant les inspections inutiles et priorisant les ressources vers les envois à haut risque.

Défis et opportunités pour les acteurs économiques

Pour les entreprises engagées dans le commerce international, les contrôles douaniers représentent à la fois un défi et une opportunité. D'un côté, l'augmentation des exigences réglementaires et des contrôles peut entraîner des retards, des coûts supplémentaires et une complexité accrue dans les opérations commerciales. Ces défis exigent des entreprises qu'elles soient non seulement bien informées sur la législation douanière applicable mais aussi qu'elles investissent dans des systèmes de gestion des risques et de conformité.

D'un autre côté, l'engagement envers la conformité et la sécurité peut ouvrir des portes significatives. Les entreprises qui investissent dans des pratiques commerciales sûres et conformes peuvent bénéficier de procédures accélérées grâce au statut OEA, d'une réputation renforcée, et de relations plus solides avec les autorités douanières. En outre, en naviguant efficacement dans le paysage réglementaire, les entreprises peuvent découvrir de nouvelles opportunités de marché et de partenariat, se positionnant ainsi comme des leaders dans un environnement commercial mondial de plus en plus axé sur la sécurité et la transparence.

Vers un avenir équilibré : les contrôles douaniers au cœur du commerce mondial

Les contrôles douaniers se révèlent être des instruments indispensables au bon fonctionnement du commerce international dans notre monde globalisé. Ils incarnent une réponse stratégique aux impératifs de sécurité, de conformité réglementaire et de fluidité des échanges commerciaux, jouant ainsi un rôle pivot dans l'équilibre entre la libre circulation des marchandises et la protection des sociétés contre divers risques.

L'importance de ces contrôles s'étend au-delà de la simple sécurisation des frontières; ils sont une composante essentielle de l'économie mondiale, influençant directement la compétitivité des entreprises, la protection des consommateurs, et la stabilité économique des nations. Les défis liés à leur mise en œuvre, tels que la nécessité de constamment adapter les procédures aux nouvelles menaces et aux évolutions technologiques, exigent une attention soutenue et une coopération internationale accrue.

Parallèlement, les contrôles douaniers offrent des opportunités substantielles pour les entreprises qui s'engagent dans la voie de la conformité et de l'excellence opérationnelle. L'adoption de standards internationaux et l'obtention de certifications reconnues, comme le statut d'Opérateur Économique Agréé (OEA), peuvent ouvrir de nouvelles voies pour simplifier les procédures douanières et accélérer les flux de marchandises à travers les frontières.

Face aux enjeux du commerce international et aux exigences d'un monde en rapide évolution, les contrôles douaniers se positionnent comme des vecteurs de confiance et de sécurité. En regardant vers l'avenir, il est primordial que les autorités douanières, les entreprises et les organisations internationales continuent de collaborer pour renforcer la sécurité de la chaîne logistique globale tout en facilitant un commerce international efficient et équitable. Ensemble, ils peuvent naviguer les défis à venir et exploiter les opportunités pour bâtir un avenir prospère et sécurisé pour le commerce mondial.

FAQ

  1. Qu'est-ce qu'un contrôle douanier ?
    Un contrôle douanier est une procédure effectuée par les autorités douanières pour inspecter, réguler et surveiller les marchandises qui entrent ou sortent d'un pays. Il vise à s'assurer que les marchandises respectent les lois et réglementations en vigueur, notamment en matière de sécurité, de conformité fiscale et de restrictions commerciales.
  2. Pourquoi les contrôles douaniers sont-ils importants ?
    Les contrôles douaniers sont cruciaux pour protéger la sécurité économique et physique d'un pays. Ils préviennent l'entrée de marchandises illégales ou dangereuses, assurent la collecte des droits et taxes dus, et soutiennent les politiques commerciales nationales. De plus, ils jouent un rôle essentiel dans la lutte contre la contrefaçon et le trafic illicite.
  3. Quels sont les principaux défis liés aux contrôles douaniers pour les entreprises ?
    Les défis incluent la navigation dans les réglementations complexes, les retards potentiels dans les chaînes d'approvisionnement dus aux inspections, et les coûts associés à la conformité. Toutefois, une bonne préparation et une compréhension approfondie des exigences douanières peuvent atténuer ces défis.
  4. Comment une entreprise peut-elle bénéficier du statut d'Opérateur Économique Agréé (OEA) ?
    Le statut AEO offre plusieurs avantages, tels que des contrôles douaniers simplifiés, une priorité lors des inspections, et une reconnaissance internationale qui peut faciliter l'accès à de nouveaux marchés. Pour obtenir ce statut, une entreprise doit démontrer une solide conformité aux réglementations douanières, une gestion sécurisée de sa chaîne logistique, et une solvabilité financière.
  5. Comment les technologies modernes sont-elles utilisées dans les contrôles douaniers ?
    Les technologies telles que les systèmes d'analyse de risque, la numérisation des documents, et les inspections non intrusives par rayons X sont de plus en plus utilisées pour améliorer l'efficacité des contrôles douaniers. Elles permettent aux autorités de mieux cibler les inspections et de réduire les délais pour les marchandises à faible risque.

À PROPOS DE NABU:
Dans le paysage complexe des opérations douanières, Nabu est la solution qui permet aux entreprises d'être plus efficaces, rapides et compétitives. En centralisant, unifiant et contrôlant les données d'expédition, Nabu simplifie les processus et permet à chaque système et intervenant de disposer des informations requises, au bon format et au moment voulu.

Optimisez vos processus douaniers avec Nabu.

Demander une démo
Nous vous recontacterons très bientôt !
Oops! Something went wrong.
async>